Au décès d‘un proche, le conjoint survivant ou les descendants doivent répondre à certaines obligations fiscales.  

Une déclaration de succession devra être déposée dans un délai de 6 mois à compter du jour du décès lorsque celui-ci est intervenu en France , et dans un délai de 12 mois dans les autres cas.     

Par ailleurs, d‘autres déclarations doivent être faites auprès des services fiscaux afin que les différents impôts (impôt sur le revenu, taxes foncières et d‘habitation…) soient acquittés par les héritiers ou la succession.