Nos ainés ont une place spéciale dans nos cœurs et dans nos vies. Depuis le 17 mars 2020, la France entière est en confinement à cause de la pandémie du Covid-19 qui touche le monde entier. En ces temps si particulier où l’absence de liens sociaux peut s’accentuer, il est important de prendre soin de nos ainés même à distance et de garder ce lien. C’est pourquoi Swiss Life vous présente ses conseils et ses solutions pour éviter le sentiment d’isolement et pour accompagner ceux qui sont atteints de la maladie d’Alzheimer.

 

Comment rester présent malgré la distance ?

Il existe différentes manières de communiquer à distance. Malgré un service réduit, il est toujours possible de poster une lettre mais il est préférable de rester chez soi si cette lettre n’est pas indispensable. Grâce à nos ordinateurs et nos smartphones, il existe désormais une panoplie d’applications et de sites pour communiquer numériquement avec les autres.

-          Vous avez le choix entre des messageries électroniques instantanées et/ou les courriers électroniques. Pour ces deux types de messages, faites attention à l’identité de votre interlocuteur. Certains cybercriminels peuvent pirater les messageries afin de soutirer des informations personnelles. Soyez sûr de l’identité de votre interlocuteur.

-          Vous pouvez également choisir une application d’appel en visio, une technique qui permet de voir son interlocuteur. Le point positif des appels en visio est qu’ils peuvent se faire à plusieurs. C’est l’occasion de réunir la famille et d’entretenir ce lien précieux, même à distance. Assurez-vous d’avoir une bonne connexion !

-          Enfin, vous pouvez opter pour les appels classiques avec votre téléphone portable ou votre téléphone fixe.

Chaque personne est différente et à ses préférences, à vous de vous renseigner sur les préférences de vos ainés. Le mot d’ordre est la communication oui, mais une communication où chacun trouve sa place.

 

Comment prendre soin de ceux qui vivent avec la maladie d’Alzheimer pendant le confinement ?

L’association France Alzheimer, soutenue par la Fondation Swiss Life depuis plus de 10 ans, accompagne malades et aidants dans leur vie quotidienne. En cette période de confinement, elle met à disposition des ressources pratiques et des conseils pour vivre au mieux la situation.

Conseils pour les aidants de proches vivant à domicile

Les personnes vivant avec la maladie ont besoin de rappels et de « pense-bêtes » écrits pour se rappeler les conseils d’hygiène importants à appliquer d’un jour à l’autre. Quelques conseils à votre disposition :

-          Lui montrer comment bien se laver les mains

-          Placer des petits messages dans la salle de bain et ailleurs dans la maison pour lui rappeler de se laver les mains avec du savon pendant 20 secondes

Les solutions hydroalcooliques peuvent être une alternative au lavage de mains si la personne vivant avec la maladie ne peut pas utiliser un évier ou se laver les mains facilement.

Conseils pour les aidants de proches vivant en institution

Une visite est désormais possible "à la demande du résident", et non des familles et sous conditions. Pour plus de sécurité, il est important de respecter les consignes sanitaires ainsi que la distanciation sociale.

Vérifiez que l’institution dispose des coordonnées de la personne à contacter en cas d’urgence et de celles d’une autre personne de la famille ou de l’entourage en cas de besoin.

Demandez s’il existe des possibilités pour rester en contact avec la personne hébergée : vous pouvez proposer un appel téléphonique, un appel visio ou encore un mail avec des photos.

Si la personne vivant avec la maladie ne peut pas prendre d’appel téléphonique, demandez à l’institution comment vous pouvez rester en contact avec l’équipe pour avoir des nouvelles de votre proche.

Pour répondre aux problématiques spécifiques rencontrées par les familles, le réseau France Alzheimer a mis en place de nouveaux services d’écoute téléphonique.

Ils sont assurés par des bénévoles formés à l’accueil et à l’écoute et par des psychologues. L’objectif de ces services d’écoute est de préserver le lien avec les familles, de leur prodiguer des conseils et de les orienter, le cas échéant, vers des sources fiables d’informations.

De manière générale, retrouvez également des conseils et informations pratiques sur les podcasts de la web-radio Alzheimer, La Radio, avec des avis de médecins, psychologues, témoignages d’aidants...

Vous avez aussi la possibilité de contacter votre association France Alzheimer régionale. Toutes les informations sont à retrouver sur le site de France Alzheimer.

Source : France Alzheimer