En ces temps inédits, vous organisez probablement votre quotidien et vos activités différemment. Entre télétravail, réseaux sociaux ou encore films à la demande, votre consommation internet s’est sérieusement accrue.  

Un contexte de crise sanitaire qui bouleverse vos habitudes, et que des personnes malveillantes peuvent mettre à profit pour abuser de vous et/ou exploiter vos données personnelles.

Fraudes à la carte bleue, faux tests de dépistage du Covid-19, tentative de phishing… Swiss Life vous invite à redoubler de vigilance durant cette période de confinement, et vous donne ses conseils pour vous prémunir des escroqueries

Vous trouverez ci-après une liste des pratiques et modes opératoires utilisés fréquemment par les cybercriminels pour tenter de vous arnaquer.

Attestations de déplacement
Alors que l’attestation de déplacement dérogatoire est devenue obligatoire pour circuler, de nombreux sites internet proposent ce type de document à remplir en ligne. L’utilisation de ces services sur des portails non officiels est fortement déconseillée, car elle présente un risque significatif de perte/vol de données personnelles voire d’escroqueries.
Les attestations et justificatifs officiels sont gratuites et téléchargeables sur le site du ministère de l’Intérieur.

Appels aux dons et cagnottes en lignes
De nombreux appels aux dons et diverses cagnottes relatifs au coronavirus ne manqueront pas d’être lancés pour faire face aux difficultés individuelles ou collectives engendrées par la situation. Avant de verser des fonds, assurez-vous bien que vous n’êtes pas confronté à une escroquerie. Ne communiquez pas vos coordonnées bancaires sur des sites non sécurisés.

Fraude au dépistage 
Des entreprises privées proposent des tests payants d’orientation diagnostique du Covid-19. Il est rappelé que seul le personnel médical est habilité à effectuer ce type de dépistage. Pour votre information, un test réalisé en laboratoire de ville est facturé 54 euros avec une prise en charge à hauteur de 60 % par la Sécurité sociale (le solde par les complémentaires santé). Jusqu’à présent, les tests de dépistage réalisés en milieu hospitalier étaient facturés au prix de 135 euros.

Visite à domicile
Sous le prétexte d’une visite de contrôle des conditions de confinement ou afin d’effectuer une décontamination des locaux, des personnes se présentant comme étant employés municipaux ou hospitaliers, peuvent profiter de la situation pour visiter votre domicile et procéder à des larcins.

Méfiez-vous des messages (mail, SMS, chat…) ou appels téléphoniques d’origine inconnue ou inattendus 
Lorsque qu’un message vous demande une action urgente comme de cliquer sur un lien ou ouvrir une pièce-jointe, redoublez de vigilance et prenez le temps de vérifier la légitimité de la demande : il s’agit peut-être d’une tentative de phishing ! Dans le doute, ne cliquez pas sur le lien, vous pourriez vous exposer à des virus informatiques, ou à un piratage de votre compte. (https://www.cybermalveillance.gouv.fr/tous-nos-contenus/fiches-reflexes/piratage-de-compte)

Attention aux propositions de placements financiers trop alléchants
Les épargnants peuvent également être la cible d’acteurs frauduleux qui vantent des placements à haut rendement et sans risques. Face à la baisse des marchés financiers, l’Autorité des marchés financiers (AMF) appelle à la plus grande vigilance. En effet, certains épargnants pourraient être tentés de basculer leur épargne vers ces placements présentés comme attractifs, notamment sur des valeurs refuges comme l’or ou dans des placements atypiques comme les grands crus (vins) ou les spiritueux (whisky, …).
En cas de doute : contactez AMF Epargne Info Service et consultez les listes noires de l’AMF.

Vérifiez la fiabilité des sites que vous consultez
Avec la crise actuelle de nombreux sites frauduleux proposent des masques chirurgicaux (FFP2), du gel hydroalcoolique, des téléconsultations médiales, ou encore des médicaments vaccins expérimentaux qui n’existent pas. L’objectif des escrocs ? Récupérer vos informations personnelles comme vos codes de carte bleue. Au moindre doute, abstenez-vous.

Enfin, les informations officielles sont toutes ici : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Sources :
https://www.cybermalveillance.gouv.fr/tous-nos-contenus/actualites/coronavirus-covid-19-vigilance-cybersecurite