Informations sur les cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

loading
Retour

Vous avez dit phishing ?

Appelé aussi hameçonnage ou filoutage, le phishing est le nom donné à la technique qu’utilisent des fraudeurs en se faisant passer pour une administration, une entreprise ou un organisme financier avec pour but d’obtenir des renseignements personnels. A l’occasion du #Cybermoi/s, Swiss Life vous donne les bons réflexes à avoir pour vous éviter de mordre à l’hameçon. #VivrePlusConfiant

6.5 milliards c’est le nombre d’e-mails frauduleux envoyés dans le monde chaque jour. Parmi ces mails se cachent des millions de tentatives de phishing : l’une des premières menaces de cybersécurité pour les organisations.

En hausse chaque année, ces attaques engendrent des conséquences qui vont de la simple escroquerie d’un particulier à la fuite massive de données clients, financières ou encore stratégiques... (Source : EY – Global Security Survey 2018).

 

La pêche au gros

Vous recevez un message inattendu, voire alarmant, d'une organisation connue et d'apparence officielle qui vous demande des informations personnelles ou bancaires ? Ce message attire votre attention sur une facture impayée ou a contrario vous propose un remboursement de 200 euros ? Attention ! Vous êtes sans doute victime d'une tentative d’attaque par phishing (hameçonnage en français) !

Les cybercriminels vous contactent par e-mail ou SMS en se faisant passer pour des administrations, banques, opérateurs, sites d’e-commerce etc et trompent votre vigilance en vous demandant vos informations à caractère personnel ou professionnel (identité, mots de passe, coordonnées bancaires…) pour ensuite les utiliser de manière frauduleuses.

 

 

 

Les conseils de Swiss Life

  • Un mail de phishing est généralement anonyme (« Cher client », « Madame, Monsieur », etc.).
  • Les administrations et les entreprises qu’elles soient publiques ou privées (Ex : Ameli, CAF, Swiss Life, etc.) ne vous enverront jamais un mail pour vous demander de leur renvoyer des données personnelles sensibles comme votre mot de passe et vos coordonnées bancaires.
  • Si vous ne connaissez pas l’expéditeur d’un mail, ne cliquez pas sur le lien dans le message.
  • Rendez-vous directement sur le site de l’organisme en question en tapant vous-même l’adresse de celui-ci dans votre navigateur. Cela vous permettra de vérifier la véracité du site.
  • Lorsqu’un mail demande une action urgente, redoublez de vigilance et prenez le temps de vérifier la légitimité de la demande.

En savoir plus sur le Cybermoi/s

En savoir plus sur le phishing

 

Source : Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

Publié le 22/10/2019